Logo inventair

5 villes montérégiennes utiliseront l’application Parc-o-mètre pour la gestion de leurs parcs

parc o metre VF v2
9 mars 2021

Cinq villes de la Montérégie ont signé un contrat d’utilisation pour le module payant de l’application Parc-o-mètre. En effet, les villes de Beloeil, Sainte-Julie, Chambly, Vaudreuil-Dorion et Salaberry-de-Valleyfield utiliseront le module de suivi et inspection de Parc-o-mètre, une solution informatisée de gestion des infrastructures publiques de loisir offert partout au Québec.

À l’instar de 14 autres villes au Québec, ces cinq villes montérégiennes ont signé une entente d’un an pour l’utilisation du module de suivi et gestion des tâches de l’application Parc-o-mètre afin de tester la convivialité de l’outil pour certaines, alors que d’autres l’utilisent déjà au quotidien, comme la Ville de Vaudreuil-Dorion.

« Parc‑o‑mètre est devenu un outil indispensable pour mon équipe. Il nous permet d’assurer un suivi en temps réel, de réagir rapidement lors de bris et également d’éliminer le papier », mentionne M. Christian Janelle, chef de division - Entretien des espaces verts et aires récréatives, au Service des Travaux publics, à la Ville de Vaudreuil-Dorion.

« Beaucoup d’investissements ont été faits sur la plateforme depuis 5 ans par LSM et aussi grâce au support du MEES, sans oublier un travail constant de l’équipe du comité technique provincial. L’outil répond ainsi beaucoup mieux aux besoins de nos membres municipaux, dans une optique de saine gestion des actifs », se réjouit Patrick Lafleur, directeur général de Loisir et Sport Montérégie.

Ce module était auparavant offert gratuitement aux villes de la Montérégie, mais suite à l’entrée en vigueur en 2020 de la nouvelle politique de tarification pour le module de suivi de l’application Parc‑o‑mètre, le coût annuel est maintenant de 0,05$ par habitant, avec un plafond à 3 000 $ par année, affectant surtout les grandes villes de 30 000 habitants et plus. Cette décision découle de la récente refonte au printemps 2020, de tout le module de suivi qui a permis d’améliorer la convivialité de cet outil de gestion pour les gestionnaires d'infrastructures publiques de loisir dont, entre autres, une nouvelle fiche d’inspection rapide pour l’ensemble d’un parc qui a été créée. De plus, les villes qui utilisaient déjà le volet B avant l’adoption de cette politique de tarification, bénéficient d’une augmentation graduelle sur trois ans.

Pour ce qui est du volet Inventaire, il est à noter que l’accès à l’application Parc-o-mètre, demeurera gratuit pour les gestionnaires des infrastructures municipales de loisir et de sport de toute la région, puisque Loisir et Sport Montérégie défraie annuellement un coût d’utilisation qui donne accès gratuitement à tous ses membres aux données d’Inventaire. Ces données sont d’ailleurs prises sur le terrain gratuitement, dans le cadre d’une tournée régionale annuelle qui se répète chaque été depuis 2015. Les villes peuvent avoir accès en tout temps aux informations d’inventaire concernant leurs infrastructures à partir de l’application Parc-o-mètre. Les villes et municipalités ne disposant pas déjà d’un accès à cette application, peuvent tout simplement demander à LSM d’activer un accès et une formation est offerte pour en faire l’utilisation.

2 formations virtuelles seront offertes au niveau provincial en avril prochain, pour tous les utilisateurs de Parc-o-mètre.

Coût : 75$ / personne

Pour vous inscrire :
Surveillez le CALENDRIER du site internet de LSM et le calendrier de formations de l’AQLP.

Pour information : Geneviève Leclerc