Vous êtes ici

Mission régionale en loisir et sport

Mission

Loisir et Sport Montérégie entend devenir un centre d’expertise et de réseautage au service des milieux locaux et participer, de cette manière, aux objectifs du loisir public, c’est-à-dire du loisir, différent du loisir commercial, soutenu par les fonds publics et les efforts des communautés. En définitive, la mission de Loisir et Sport Montérégie, comme acteur en loisir public sur le plan régional, s’inscrit naturellement dans l’objectif du loisir public qui est de :

  • Rendre accessibles les conditions d’une expérience de loisir satisfaisante pour les personnes et de procurer les bénéfices du loisir recherchés par et pour la collectivité; notamment, la qualité de vie, à la santé et au développement des communautés aux plans social, culturel et économique.
  • En réseau de partenaires, offrir une gamme d’expériences culturelles, sociales, sportives et physiques, naturelles et urbaines, ludiques et reposantes qui soient variées, accessibles, sécuritaires, de qualité, réparties équitablement sur le territoire et adaptées aux attentes et caractéristiques des citoyens.

 

Notre métier

Loisir et Sport Montérégie doit être un conseiller expert et un agent de réseautage auprès des acteurs et des partenaires en loisir public en Montérégie et un agent de liaison avec les acteurs nationaux. Loisir et Sport Montérégie doit exercer son métier dans les champs prioritaires de développement auprès des associations, des municipalités et des institutions partenaires en Montérégie.

Loisir et Sport Montérégie a donc comme compétences et fonctions d’être :

  • un agent de réseautage des acteurs du loisir public pour assurer la complémentarité et l’efficience (leader/mobilisateur, vigie des tendances et changements, agent d’information/de formation, de soutien de réseau);
  • un soutien expert auprès des organisations ciblées (veille, conseil, coaching, instrumentalisation et formation);
  • un acteur partenaire auprès des acteurs des autres secteurs du développement de leur région en y amenant et en y défendant la contribution du loisir public;
  • un agent de liaison et de convergence entre le palier national et régional et local (interlocuteur régional);
  • un mandataire des organismes nationaux pour la réalisation, la gestion de programmes et la réalisation d’événements.

 

Des champs spécifiques et stratégiques d’interventions

De fait, le loisir organisé dans toutes les régions du Québec est composé des mêmes acteurs : des municipalités, des associations locales et régionales, des bénévoles, des institutions scolaires, de santé et de services sociaux et par des programmes tels que les Jeux du Québec, Secondaire en spectacle, les camps de jours, etc.

Considérés comme stratégiques et essentiels au développement du loisir et du sport et en lien avec la capacité, l’expertise et le rôle d’une Unité régionale de loisir et de sport, les champs spécifiques suivants ont donc été adoptés par Loisir et Sport Montérégie le 21 avril 2015 par résolution de son conseil d’administration suite au travail de repositionnement stratégique réalisé en collaboration avec le regroupement des URLS et l’ensemble des URLS du Québec en janvier 2015.  Les quatre champs essentiels ont pour fonction d’amener une prestation de services spécifiques ou ciblés sur les éléments suivants :

  1. Communautés locales et MRC (coopération multipartenaires)
  2. Bénévolat et associations
  3. Infrastructures
  4. Développement unifié en loisir (soutien au développement en sport, en loisir culturel, au plein air, au loisir pour personnes handicapées, etc.)

 

En définitive, la pertinence de l’Unité régionale de loisir et de sport se définira pour l’avenir en fonction d’une offre de services claire, spécifique selon des enjeux stratégiques en loisir public, et dont la prestation de services de l’organisation (seule ou en réseau) devra être utile, efficace et efficiente.

Le plan d’action de 2016/2019 de Loisir et Sport Montérégie présenté à même le rapport annuel 2015/2016 à l’Assemblée générale annuelle des membres du 22 septembre 2016, tient compte des orientations du positionnement stratégique des URLS et vient les concrétiser en termes de services, de programmes, d’outils, de projets, etc., selon l’état d’avancement du travail de réseau, mais aussi, de notre propre état d’avancement des connaissances et de l’expérience acquise au fil des ans en Montérégie.  Par ailleurs, ce plan d’action demeurera en évolution dans les trois prochaines années puisque nous sommes dans l’intégration d’un nouveau métier et ces composantes s’intégreront étape par étape et selon notre capacité financière et humaine.

Le nouveau programme d’assistance financière aux Unités régionales de services (PAFURS) en matière de loisir, de sport, de plein air et d’activités physiques déposé le 29 juin 2016 vient préciser et confirmer les orientations du plan d’action en lien avec nos obligations et le Ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur (MEES). Ainsi, les services obligatoires et facultatifs qui ont été retenus sont intégrés à même ce plan d’action.

 

Mandat du Ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur

Suite au dépôt du nouveau programme de financement des Unités régionales de services (PAFURS) en matière de loisir, de sport, d’activités physiques et de plein air par le Ministère de l’Éducation et de l’Enseignement le 29 juin 2016, les principales responsabilités et champs d’interventions se définissent comme suit :

Les unités régionales de services sont des partenaires actifs qui jouent un rôle clé dans l’atteinte d’objectifs ministériels en matière de loisir, de sport, de plein air et d’activités physiques. Par l’entremise du PAFURS, le Ministère leur reconnaît les principales responsabilités suivantes :

  • le déploiement de services auprès des acteurs locaux et régionaux de loisir et de sport, de même qu’auprès de la population;
  • la réalisation de mandats ministériels visant l’augmentation du niveau de la pratique d’activités physiques, de loisirs, de sports et de plein air de la population suivant les besoins des régions administratives concernées.

 

Plus précisément, Loisir et Sport Montérégie, dans le cadre du PAFURS doit offrir des services obligatoires et optionnels selon la disponibilité des ressources lesquels sont compris dans les 7 champs d’interventions suivants:

  • soutien au développement du plein air;
  • soutien à la formation;
  • soutien aux événements;
  • soutien aux personnes handicapées;
  • soutien au bénévolat;
  • soutien à la promotion de la sécurité et de l’intégrité;
  • soutien aux structures locales d’encadrement de loisirs, de sports, de plein air et d’activités physiques.
  • mandat Kino Québec (en cours de confirmation)

 

Autres mandats de Loisir et Sport Montérégie

Loisir et Sport Montérégie tire donc son mandat principal à titre d’Unité régionale de loisir et sport du Ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur (PAFURS) tout en ayant des mandats avec d’autres partenaires lui permettant d’élargir son champ d’intervention tel qu’en loisir culturel et en matière de saines habitudes de vie. Notamment :

  • le mandat de Corporation Secondaire en spectacle pour la gestion régionale du programme Secondaire en spectacle;
  • le mandat du Ministère de la Culture et des Communications, direction régionale de la Montérégie pour les Rendez-vous jeunesse du loisir culturel;
  • le mandat de la Direction de la santé publique de la Montérégie pour la promotion des environnements favorables aux habitudes de vie saines et sécuritaires;
  • etc.

 

Facebook