Vous êtes ici

Ruralité

FORMATION POUR LES PROFESSIONNELS EN LOISIR RURAL

LSM RECHERCHE DES PARTICIPANTS POUR TESTER LA FORMATION : RELATION AVEC LES ÉLUS

Ceci est une initiative issue de la Table nationale du loisir rural. Cette formation a été développée sur mesure suite à une enquête sur les besoins des professionnels en loisir lors des Rendez-vous du loisir rural.

Durée : 6 heures

Limite : 30 personnes

Lieu : à confirmer

Date : à confirmer (selon les disponibilités des personnes intéressées)

Si vous êtes intéressés à participer à la formation, veuillez communiquer avec Marie-Pier Morin par courriel : mpmorin@loisir.qc.ca

 

À propos de la Table...

La Table nationale du loisir rural, dont Loisir et Sport Montérégie prend part à l’organisation, est le fruit d’une importante mobilisation autour du loisir rural. La  prochaine rencontre de la Table aura lieu en marge du Rendez-vous québécois du loisir rural, qui aura lieu à Pohénégamook au début mai. Plusieurs organismes régionaux, nationaux ainsi que les ministères concernés sont membres de la Table.

Les membres de la Table nationale du loisir rural :

L’Association québécoise du loisir municipal;

L'Observatoire québécois du loisir;

Le Conseil québécois du loisir;

Le Regroupement des Unités régionales de loisir et de sport, ainsi que plusieurs URLS;

La Fédération québécoise des municipalités;

Le Ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur;

Le Ministère de la Culture et des Communications.

 

 

OFFRE D'ACCOMPAGNEMENT EN COOPÉRATION INTERMUNICIPALE

En janvier 2016, Loisir et Sport Montérégie a lancé son offre d’accompagnement en coopération intermunicipale en loisir rural. Vous avez été plusieurs à témoigner votre intérêt pour la coopération intermunicipale. Bravo pour votre ouverture et votre désir d’innover. Vous pouvez être fiers de vous démarquer dans notre belle région de la Montérégie!

L’offre a été envoyée aux municipalités rurales de moins de 10 000 habitants ainsi qu’à nos différents partenaires travaillant près du milieu municipal. Selon les recherches de l’Observatoire québécois du loisir sur les municipalités rurales qui réussissent en loisir, la coopération est un ingrédient incontournable de succès!

Le comité de travail du projet, issu de la Table intersectorielle régionale en saines habitudes de vie (TIR-SHV), rassemble des partenaires de choix :

Andrée Brunet : Coordonnatrice fonctionnelle TIR-SHV de la Montérégie, à la Direction de santé publique;

Marie-Chantal Fournel, Agente de planification, de programmation et de recherche, Équipe habitudes de vie saines et sécuritaires, à la Direction de santé publique;

Marie-Ève Perreault : Conseillère en développement régional au Ministère des Affaires municipales et de l’Occupation du territoire.

C’est avec ce comité avisé que Loisir et Sport Montérégie procède à la sélection finale des milieux qui auront la chance d’être accompagnés dans leurs démarches de coopération.

Rappelons ici que le principal critère d’admissibilité est votre volonté ferme de coopérer concrètement avec d’autres municipalités afin de conclure des ententes intermunicipales. Pour ce faire, un minimum de deux partenaires est essentiel.

Pour connaître les milieux sélectionnés en Montérégie[1], suivez nos prochains bulletins d’information!

 


[1] D’autres milieux ruraux au Québec auront également la chance d’être accompagnés par leur URLS dans cette démarche d’accompagnement en collaboration avec l’OQL et la Table nationale du loisir rural.


LE LOISIR EN MILIEU RURAL : UN DÉFI!

Nous le savons, le loisir en milieu rural fait face à plusieurs défis d’envergure. Des recherches nous ont permis de constater que certains milieux ont mis de l’avant des solutions innovantes et durables, dans lesquelles la coopération intermunicipale est au premier plan. En effet, un certain nombre d’initiatives et de projets de coopération a été réalisé au Québec.

Par ailleurs, depuis près de quatre ans au Québec, une importante mobilisation sur le loisir rural a été amorcée par des organismes régionaux, nationaux ainsi que par les ministères concernés. Le but étant de faire l’état de situation du loisir rural et de se doter d’une stratégie de développement et de soutien aux travailleurs en loisir des petites municipalités, mais aussi pour soutenir le développement de la prise en charge en loisir dans les milieux, qui sont, soit essoufflés ou qui n’ont pas ou peu d’offres de loisir.

Ainsi est née la Table nationale du loisir rural, dont Loisir et Sport Montérégie y joue un rôle important en termes d’expertise.

 

 

Facebook